dimanche 20 juin 2010

2010-06-20 - Québec - Lac St-Charles

En cette belle journée de juin, on se dirige vers le Lac St-Charles où le brochet règne en maître. On peut également faire une belle pêche à la perchaude sur le lac, mais c’est plutôt le Brochet du Nord qui nous intéresse. Comparé à nos habitudes de pêche matinale, on arrive pratiquement vers l’heure du midi. On arme nos cannes d’imitation de perchaude et de spinnerbait, et c’est parti!

Brochet de 9 lb qui nous à donné
de fortes sensations
Il s’agit de notre première expérience sur ce lac et on est plutôt excité à l’idée de déjouer quelques brochets. Ne connaissant que théoriquement le lac, on se dirige vers la baie Talbot, puis les marais du nord et même jusque dans la rivière Hurons…aucun signe de brochet. On revient donc de la rivière en repassant dans une partie des marais du nord. En cette période chaude, le niveau d’eau du lac était plutôt bas et on ne fait que ramener de la salade. C’est plutôt agaçant et même décourageant. En sortant de la rivière Huron, il y a une section pleine d'herbes hautes et de joncs. Je lance donc à Gab : « Eille là j’te tire ça en arrière de la chaloupe j’pu capable de pogner de l’herbe ». À mon premier lancé, ma cuillère Mepps Syclop # 3 n’a même pas le temps de touché l’eau qu’un monstre s’en empare! Je ferre en sursaut et bang… fish’on!!! Après quelques minutes d’épuisement pour le brochet et de palpitations cardiaque exagérées de mon côté, un beau brochet de 9lbs est finalement puisé. Wow, je n’avais jamais pêché un brochet aussi imposant. Quelle puissance, quelle explosion, c’est impressionnant et l’adrénaline te coule dans les veines plus que jamais! (Voir vidéo au bas de la page)

Petit brochet à Gab
Finalement, malgré plusieurs autres lancés, cette section du lac ne nous donna plus rien après cette prise. On se redirige donc vers la baie Talbot en tentant de répéter le "paterne" de la dernière capture. Malheureusement, un seul brochet fût capturé par Gabriel avant de quitter, (Voir vidéo au bas de la page). C’était notre première expérience sur le lac, mais on revient avec une belle prise et une capture chacun. Pas si mal pour une première fois. Ce n'est donc que partie remise, puisque nous n'avons eu le temps que d'exploité la petite section plus au nord du relativement grand lac St-Charles.

Carte provenant du site de l'APEL: Cliquez ici
Fait à noter, la rivière et le lac St-Charles permettent uniquement l’utilisation de moteur électrique. La raison est fort simple, l’eau de cette rivière et ce lac sont utilisée pour approvisionner une partie des citoyens de la région de Québec. Avec l’utilisation de moteur électrique, nous conseillons d’avoir au minimum une bonne batterie, sinon deux. Le lac étant assez grand, si vous voulez passer une belle journée 2 batterie ne seront pas de trop, surtout s’il le vent est présent. Facteur important, les variations de vitesse entre moyennement rapide, par exemple 2-3 ème vitesse et rapide 4-5 ème vitesse sur un moteur de 30lbs de pousser permettent d’attirer les brochets. Ces prédateurs s’attaqueront plus fréquemment à des proies rapides, filant entre 3 et 5 km/h, et croyez-moi l’attaque sera convaincante. Finalement, lorsque l'eau se réchauffe en lac, tenter de trouver des lignes d'herbages situé près d'une fosse profondes (15-20 pieds). La raison est fort simple, les gros brochets préfèrent l'eau plus froide des profondeurs, mais se place toujours stratégiquement près de lignes d'herbage en attendant que se présente une proie blessée ou égarée afin de sauter dessus sans trop d'effort.


Une dernière fois le monstre de 9 lb capturé par François.

Vidéo du combat du brochet de 9 lb capturé par François


Vidéo du brochet à Gabriel

video